Connexion

Certaines parties de ce site nécessitent une identification. Info : Si c'est votre première visite, vos identifiant et mot de passe vous ont été envoyés par courriel.
Sortie « La route des vins » (05/10/14) PDF Imprimer

8 motos, 6 hamsters et 5 hamster-dames … qui se reconnaîtront.

 

La météo s'annonce désastreuse, pluie sur toute la ligne prévue pour ce dimanche depuis une semaine. Revirement, en consultant météo-trucmuche en ce dimanche matin, on nous promet un ciel gris clair après levée des brumes matinales et une probabilité de pluie très faible et uniquement en soirée. C'est donc plein d'entrain que nous nous retrouvons devant la mairie pour 14:00 sonnantes. Et c'est au son des cloches que nous mettons nos machines en route.

Direction la route des vins entre Rosheim et Boersch, puis plein sud pour toute l'équipe. Ça roule plutôt bien … jusqu'à notre première difficulté. En effet, contrairement aux soirées étudiantes connues pour leur Open Bar, Barr était complètement Closed, pour cause de fête des vendanges. Un large tour au pas autour de cet obstacle, c'est reparti au petit train dans les villages sentant bon le mou à défaut d'exhaler des esters de vin. Et plus on avance, moins on avance. Châtenois, Kintzheim, Ribeauvillé … un encombrement de véhicules, bus et camping car nous amène à rouler le plus clair de notre temps en première. Peu importe, Riquewihr est atteint. Stationnement à nos places réservées, déambulation le long de la rue « vide porte-monnaie à touristes » jusqu'à la maison brûlée, nous stoppons comme l'an passé à la Dime pour nos breuvages habituels (ou presque, la machine à faire des chocolats chauds étant tombée en panne). Les plus gourmands s'enfilent des Bretzels tout juste sortis du four … attention à la digestion. Le temps passe, le ciel prend du gris et la luminosité qui baisse nous rappelle que nous sommes en automne. Nous prenons le chemin du retour, mais plus question de se faufiler sur la route du vin toujours aussi chargée jusqu'à Ribeauvillé. Direction Sélestat, par le Ried comme la 4 voie n'est pas dans ses meilleurs atours. Dernière halte à Gertwiller, comme chaque année pour notre plein de pains d'épices et autres gâteaux. Bises sur le parking et hop, vers le ruban de bitume pour regagner nos foyers, aussi sec et contant que prévu …

A l'année prochaine pour de nouvelles aventures.