Connexion

Certaines parties de ce site nécessitent une identification. Info : Si c'est votre première visite, vos identifiant et mot de passe vous ont été envoyés par courriel.
Windstein (31 juillet 2011) PDF Imprimer

Hamsters présents : Daniel et Patricia, Philippe, Jean-Marie., Marie et Mathieu L, Dominique, Véronique et Patrick, Jacqui et Edith, Laurent

 

Le 31 juillet 2011, c'est une joyeuse troupe de hamsters qui s'est à nouveau donné rendez-vous sur la place de la mairie. Pour une fois nous sommes optimistes, la météo a prévu du beau temps.

 

Mais au moment où nous nous élançons sur les traces du rongeur pilote du jour Daniel, il fait gris… et froid ! Ça ne s'améliore d'ailleurs pas vraiment lorsque nous prenons la direction des Vosges. Au bout d'une heure de petites routes nous atteignons Eichelberg où nous nous arrêtons pour une pause café. Cette fois-ci pas de terrasse, nous préférons nous attabler à 12 autour de la petite stammtisch de l'auberge…plus on est de rongeurs fous plus on se tient chaud !

 

Tous nos espoirs de voir le soleil se sont envolés et il ne doit pas faire plus de 12 degrés…quoi de plus normal, nous partons à présent en direction du Grand Nord. Nous enroulons les virages du Col de Saverne de manière fort agréable et nous dirigeons vers les terres lorraines jusqu'à Bitche et son restaurant de la Tour.

 

Une fois arrivés, les hamsters sont impressionnés par le cadre qui leur a été réservé et se demandent même s'ils ne devront pas montrer patte blanche avant de pouvoir déjeuner.

Nous nous attablons dans une petite salle dont les jeux de miroirs feront la joie des jeunes et des moins jeunes hamsters. Au menu pour nos rongeurs : Bouchées à la Reine, Entrecôte, Tagliatelles aux Girolles ou….rognon – NDLR au singulier car nous en sommes venu à nous demander si les hamsters ayant choisi ce plat n'ont pas dû se partager un rognon à quatre…

Fort heureusement, le hamster Philippe n'écoutant que son courage (ou sa gourmandise) a su négocier auprès de la jeune serveuse (qu'il a d'ailleurs tenté de convertir en hamster dame) un rab de frites…enfin de spaetzles.

 

Une fois repus et au vu de l'heure tardive, nous décidons de rayer le Fleckenstein de notre itinéraire et de le remplacer par les ruines du Windstein. Après avoir crapahuté quelques minutes en forêt, les valeureux hamsters partent à l'assaut du château en escaladant sa muraille, faisant fi de tout leur attirail de motard.

 

Après cette promenade digestive, nous voilà repartis sur les routes d'Alsace du Nord…Une dernière pause sur le parking d'une station service nous permettra de tailler une dernière bavette avant de nous séparer peu à peu et de retrouver le soleil…enfin !