Connexion

Certaines parties de ce site nécessitent une identification. Info : Si c'est votre première visite, vos identifiant et mot de passe vous ont été envoyés par courriel.
Sortie Route 66 du 25 juin 2017 PDF Imprimer

 

 

L'été est bien là ... et il est chaud. Nous décidons donc de chercher le frais sur les hauteurs de la route des crêtes et d'autres cols Vosgiens.

 

De drôles de bestioles (photo 1) se donnent donc rendez-vous devant la mairie (photo 2) pour cette sortie qui marque un rappel historique : non seulement cette escapade avait été organisée par le HMC en 2010 de façon mémorable, mais de plus, s'agissant de la Route 66 locale, cela nous a permis de faire un clin d’œil à la « Vrai Route 66 » que nous avons empruntée il y a un mois à peine.

 

Ce furent dont un peu plus de 200 miles (pratiquement 350 km) qui furent déroulés aujourd'hui, en passant par les Cols du Bonhomme, de la Schlucht où nous avons pris une boisson chaude (photo 5) car il fait frais là haut. Passage par le Grand Ballon pour replonger dans la chaleur de la Vallée en tournant à droite au Col Amic (souvenirs pour certains).

 

Le repas de midi fut pris à l'auberge de la Fourmi au Col du Hundsrück (photos 5 à 8) … et nous en avons eu pour notre argent comme le dit l'adage populaire.

 

Une pause café dans le territoire de Belfort (photo 9), au Ballon d'Alsace. Puis nous passons dans le quatrième département visité ce jour, à savoir les Vosges, pour rejoindre à Saint Maurice la mythique RN 66 (photos 10 et 11 pour les sceptiques).

 

Après le Col de Bussang et un retour en vallée, dernière grimpette vers le Markstein. C'est là que Christine nous fait le coup du : « Je veux faire de la luge d'été, sinon je me couche par terre devant vos motos !». A la réflexion, il valait mieux lui laisser faire ce tour de manège …(immortalisé au travers des photos 12 et 13).

 

Un dernier arrêt pour se réhydrater à Ribeauvillé (mais si, se réhydrater veut dire compenser la perte d'eau que le corps subit à cause de la chaleur de la plaine, comme le prouve la photo 13).

 

Retour dans nos terriers respectifs.

 

Christine a déjà été citée, vous aurez également reconnu Claudine et Pascal, J'étais plus souvent derrière l'objectif que devant, mais en cherchant bien il y a plein d'indices qui prouvent ma présence. Il reste à afficher au générique Jean-Christophe et sa fille Audrey que Christine avait conviés à cette virée.

 

 

Votre serviteur et GPS, Jean Claude

 

 

.